Egypte : les derniers trésors de la nécropole de Saqqarah

Plus de 250 sarcophages colorés et leurs momies intactes ainsi que 150 statuettes en bois et en bronze viennent d’être découverts sur le site de Saqqarah, près du Caire, en Egypte.

Enième mise en scène de découvertes de sarcophages en Egypte, et toujours un pincement au cœur devant l’extraordinaire état de conservation de ces trésors millénaires. C’est en effet une trouvaille majeure que viennent de réaliser des archéologues égyptiens à Saqqarah, la nécropole de l’antique capitale de Memphis, au sud-ouest du Caire, comme l’a rappelé le ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités, lundi 30 mai 2022, devant un parterre de journalistes regroupés sous une tente aménagée, au pied de la pyramide à degrés du pharaon Djoser. Le célèbre complexe funéraire érigé à Saqqarah vers 2700 avant J.-C., par l’architecte Imhotep.

Gros plan sur un des sarcophages à décor doré récemment découverts dans la nécropole de Saqqarah, près du Caire (Egypte). Crédits : Zia Ahmed/NurPhoto/AFP

"Retrouver la tombe d’Imhotep est un des principaux objectifs de cette mission archéologique"

Avec la présentation d’une partie des 250 sarcophages mis au jour ainsi que 150 statuettes de bronze, -parmi lesquelles une représentation sans tête du célèbre architecte- les autorités ont souhaité exposer une des plus importantes découvertes effectuées dans la région ces dernières années. "Retrouver la tombe d’Imhotep est un des principaux objectifs de cette mission archéologique", a d’ailleurs précisé Mostafa Waziri, actuel directeur du Conseil suprême des antiquités.

Parmi les statuettes exposées, se trouvent d’innombrables représentants des divinités du panthéon égyptien. "Osiris, Isis, Hathor, Amon-Min, Néfertoum et Anubis", a précisé le ministère du tourisme et des antiquités dans un communiqué.

Parmi les offrandes retrouvées, deux statuettes en bois représentant les divinités Isis (Iset) (à g.) et Nephtys (Nebet-Het), (à d.). Crédits : Khaled Desouki/AFP

Un papyrus qui renferme probablement des chapitres du célèbre Livre des morts

Quant aux 250 sarcophages en bois retrouvés dans de puits funéraires, ils datent du 5e siècle avant J.-C., et de la Basse époque. Lors de l’examen d[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles