Egypte : plus de 80 morts dans le "vendredi de colère"

L'Egypte a vécu une nouvelle journée de violence, vendredi 16 août. Deux jours après la dispersion sanglante de leurs campements au Caire, les Frères musulmans ont appelé à des manifestations dans le cadre d'un "vendredi de la colère". Ces rassemblements ont de nouveau été dispersés par la force par l'armée et la police. Au moins 83 personnes ont été tuées dans tout le pays, pour l'essentiel des partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi. Voici le récit de cette journée meurtrière.

Les manifestations débutent après la grande prière

Les Frères musulmans appellent à des rassemblements, au Caire, après la grande prière du vendredi. "Les défilés contre le coup d'Etat partiront de toutes les mosquées du Caire et se dirigeront vers la place Ramsès après la prière pour un 'vendredi de la colère'", précise le porte-parole de la confrérie islamiste.

Le pouvoir dénonce un "complot terroriste"

Loin de chercher l'apaisement, le pouvoir égyptien, mis en place par l'armée, déclare se battre contre un "complot terroriste malveillant" des Frères musulmans pour justifier la répression. Il annonce avoir autorisé la police à tirer à balles réelles sur quiconque s'en prendrait à des bâtiments officiels ou aux forces de l'ordre. En fin de matinée, l'armée se déploie aux abords des "installations vitales", selon la télévision d'Etat.

Tamarrod, le principal mouvement à l'origine des manifestations qui ont conduit à la destitution de Mohamed Morsi, appelle pour sa part les Egyptiens à former des "comités populaires". Leur objectif : défendre le pays contre ce qu'il appelle le "terrorisme" des Frères musulmans.

La police et l'armée tirent sur les manifestants au Caire

Des milliers de manifestants répondent à l'appel des islamistes et descendent dans les rues. Rapidement, les chars se dirigent vers les manifestants. Les forces de l'ordre tirent sur (...)

Lire la suite sur Francetv info

Mondiaux d'athlétisme : Teddy Tamgho s'offre la médaille d'or du triple saut et franchit les 18 mètres
VIDEO. Un Bolivien de 123 ans serait le nouveau doyen de l'humanité
VIDEO. Egypte : tension encore palpable au Caire après l'évacuation d'une mosquée
VIDEO. De nouveaux éléments dans l'enquête sur la mort de la princesse Diana ?
La Thaïlande saisit près d'un million de pilules d'amphétamines
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.