Egypte : Al-Jazeera expulsée d'une conférence de presse

Francetv info
Egypte : Al-Jazeera expulsée d'une conférence de presse

Al Jazeera est-elle devenue infréquentable en Egypte ? Quelques jours après l'irruption de l'armée dans les studios de la chaîne qatarie, des journalistes ont exigé, lundi 8 juillet, l'expulsion de leurs confrères d'Al Jazeera lors d'une conférence de presse tenue par l'armée quelques heures après des violences qui ont fait 51 morts.

L'évacuation a notamment été rapportée sur Twitter (en anglais) par des journalistes de la BBC et du Daily News Egypt. Le correspondant du Wall Street Journal américain a indiqué dans un tweet que l'un des hommes ayant réclamé la sortie des journalistes d'Al Jazeera s'était présenté comme chef d'édition pour l'agence de presse officielle égyptienne Mena.

Comment expliquer cette fronde ? "La presse égyptienne est violemment hostile au gouvernement déposé de M. Morsi, dont elle a célébré la chute. Et Al Jazeera, propriété du Qatar, est jugée proche des Frères musulmans", explique Le Monde. Le média marocain indépendant Lakome, repris par Courrier International, écrivait en mars qu'Al Jazeera était en perte de vitesse "dans plusieurs pays du 'printemps arabe' comme la Tunisie, l'Egypte et la Libye". Et rappelait qu'en novembre, des manifestants avaient attaqué le bureau d'Al Jazeera au Caire, accusant la chaîne d'être biaisée.

Retrouvez cet article sur Francetv info