L’Eglise protestante unie de France bénira les couples homosexuels

L’Eglise protestante unie de France a adopté à la quasi-unanimité la possibilité d’offrir une bénédiction religieuse aux couples homosexuels. Les 500 pasteurs de cette Eglise garderont toutefois leur liberté de conscience. Jusqu’à présent, seuls les couples hétérosexuels pouvaient faire bénir leur union au temple, tandis que le mariage n’est pas un sacrement pour les protestants.

Cette ouverture, après la reconnaissance civile du mariage pour tous, est une première dans une Eglise d’une telle importance en France. L’Eglise protestante unie incarne en effet le courant historique du protestantisme français. Elle compterait 110 000 membres actifs et 400 000 sympathisants.

80 pays condamnent toujours l'homosexualité

Cette annonce intervient à point nommé puisque ce dimanche 17 mai est la Journée internationale de lutte contre l’homophobie. Au moins 80 pays dans le monde condamnent toujours officiellement l’homosexualité. En France, malgré l’égalité des droits désormais acquise en matière de mariage et d’adoption, les voix sont encore nombreuses à s’élever pour dénoncer la discrimination des homosexuels, en particulier dans certains milieux comme le football ou la politique. Le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, est d’ailleurs le tout premier dirigeant européen à avoir épousé, vendredi, son compagnon de même sexe. Il a espéré que son pays, qui a reconnu le mariage homosexuel l'année dernière, "puisse servir d'exemple".

Très engagée contre l’homophobie en France, Christiane Taubira, la ministre de la Justice, a annoncé l’intention du gouvernement de "renforcer l’arsenal pénal […] de façon à sanctionner plus précisément et plus fortement les discriminations homophobes". La Garde des Sceaux présentera un texte en Conseil des ministres en juin qui prévoira notamment la possibilité de mener des actions de groupe devant les tribunaux.