Egalité des chances : une plateforme pour signaler les discriminations lancée par le gouvernement

·1 min de lecture

L'exécutif lancera vendredi la plateforme "Anti discriminations" qui permettra de signaler plus aisément des cas de discrimination fondée sur les origines, le genre, le lieu d'habitat ou le handicap. Ces signalements se feront par internet et par téléphone, au numéro 3928. Un engagement pris par Emmanuel Macron, en décembre, à l'occasion d'une interview accordée au media en ligne Brut. Pilotée par la Défenseure des droits, des associations et dotée d'un budget annuel de 3,5 millions d'euros, cette plateforme emploiera une dizaine de juristes spécialisés.

Lire aussi - Projet de loi séparatisme : l'instruction à domicile va de nouveau agiter la majorité cette semaine

Un concours "Talents"

Jeudi, le chef de l'Etat, en déplacement à Nantes, a déjà annoncé la création d'un concours spécifique "Talents", dans cinq écoles formant la haute fonction publique, dont l'ENA, réservé aux étudiants issus de milieux modestes.

Une mesure en plus en faveur de l'"égalité des chances", qui avait tôt constitué une des marottes du candidat Macron. En 2017, ce dernier prônait l'"émancipation" des individus par le travail et combattait l'"assignation à résidence". Depuis cette date, cette volonté s'est néanmoins traduite par peu de mesures concrètes, hormis la plus emblématique : le  dédoublement des classes en CP et CE1 en REP+.


Lire la suite sur LeJDD