"Effrayée" par son père, Britney Spears refuse de remonter sur scène tant qu’il conserve sa tutelle

·2 min de lecture

La bataille judiciaire autour de la tutelle de Britney Spears se poursuit. Dans une lettre adressée au juge mardi, l’avocat de la chanteuse affirme que celle-ci, effrayée par son père, refusera de remonter sur scène tant qu’il gèrera sa carrière.

«Quand je dis aux gens comment je me sens, ils m’écoutent mais ne veulent pas m’entendre», regrettait Britney Spears en 2008, dans le documentaire «For the record». Depuis 12 ans, la situation semble avoir malheureusement peu changé pour la superstar, au cœur d’une longue et douloureuse bataille judiciaire contre son père. Ce dernier a obtenu sa tutelle après la grave dépression de la chanteuse en 2007. Si cette mesure semblait dans un premier temps lui avoir permis de retrouver un certain équilibre, Britney Spears souhaite aujourd’hui, à bientôt 39 ans, récupérer le droit de vivre comme elle le souhaite.

Mardi, son avocat a fait parvenir une lettre au juge de Los Angeles en charge de ce dossier. «Page Six», qui cite AP, révèle que dans ce courrier, Britney Spears explique «être effrayée par son père». «Elle ne remontera pas sur scène tant qu’il sera en charge de sa carrière», est-il écrit. C’est en effet Jamie Spears qui continue à prendre toutes les décisions pour sa fille, de la façon dont elle doit dépenser son argent à sa vie personnelle. Mais malgré cette lettre, la juge Brenda Penny a une nouvelle fois refusé de suspendre la tutelle mise en place. Elle a cependant accepté, prochainement, de réentendre les arguments en faveur d’une suspension ou d’une révocation de la tutelle. «Je ne crois pas qu’il y ait une seule preuve en faveur d’une suspension de mon client», a pour sa part réagi l’avocat de Jamie Spears. Britney Spears n’a toutefois pas tout perdu puisque la juge a décidé d’approuver le rôle du fiduciaire de l’entreprise Bessemer Trust en tant que co-conservateur, à la demande de Britney Spears.

Les regrets de la mère de Britney Spears

D'après AP, la mère de Britney Spears regrette la situation d'extrême(...)


Lire la suite sur Paris Match