Effondrement du glacier en Italie : que s'est-il passé ?

Celui que l'on surnomme « la reine des Dolomites », le glacier de la Marmolada, culmine à 3.343 mètres d'altitude dans les Alpes italiennes. Il s'agit de la plus haute montagne des Dolomites, qui est située à environ 170 kilomètres de Venise. C'est l'une des zones de randonnée les plus appréciées d'Italie, particulièrement à cette époque de l'année, avant les fortes chaleurs du plein été. Ce dimanche, alors que deux équipages de randonneurs parcouraient des chemins bien connus de la zone, un énorme bloc de glace de la Punta Rocca, l'une des cimes du massif, s'est détaché avant de descendre à une vitesse estimée à près de 300 km/h. Le bloc de glace s'est scindé en deux parties et l'effondrement des morceaux s'est étalé sur environ 300 mètres. Le bilan, non définitif, est lourd, au moins six morts, huit blessés et une dizaine de disparus.

Un record de chaleur enregistré la veille

La région des Dolomites est confrontée à des températures exceptionnellement élevées depuis plusieurs semaines. Plus encore, la zone est en état de sécheresse sévère depuis le printemps avec de nombreux incendies au cours du mois de juin.

Un record de chaleur avait été enregistré la veille de l'effondrement du glacier : 10 °C au sommet de la Marmolada, la température la plus élevée enregistrée depuis le début des relevés météo sur la zone. À cette altitude, même en plein été, la température ne devrait pas dépasser 0 °C. Quelques jours avant, une température exceptionnelle de 24 °C avait été enregistrée dans la même zone à 2.000 mètres...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles