Effondrement d’un immeuble en Floride : Joe Biden au chevet des victimes

·1 min de lecture
Après l'effondrement de l'immeuble, en Floride, Joe Biden s'est rendu sur place pour soutenir les secours et les proches des victimes, à Surfside.
Après l'effondrement de l'immeuble, en Floride, Joe Biden s'est rendu sur place pour soutenir les secours et les proches des victimes, à Surfside.

Une semaine après l?effondrement meurtrier d?un immeuble à Surfside, Joe et Jill Biden sont arrivés en Floride, ce jeudi 1er juillet. Le président américain, accompagné de son épouse, a tenu à apporter du « réconfort », alors que la quête désespérée de survivants a dû être interrompue. Le bilan officiel est de 18 personnes décédées et de 140 autres portées disparues. Le locataire de la Maison-Blanche, qui a fait de son empathie un marqueur de son mandat, a réservé le plus clair de son temps à des rencontres avec les équipes de sauvetage. Il a également échangé avec des proches des victimes ou des personnes manquant à l?appel.

« Merci, merci, merci », a répété Joe Biden, lors d?une rencontre avec un groupe d?hommes et de femmes ayant participé aux premières opérations de secours. « Ce que vous faites ici est incroyable », a estimé le président américain, qui ne devrait a priori pas se rendre sur les lieux de la catastrophe. Les opérations de secours ont été suspendues, en raison de la dangerosité des lieux. « Nous avons été forcés d?interrompre les opérations [?] à l?aube en raison d?inquiétudes » concernant la partie de l?immeuble encore debout après l?effondrement, a fait savoir la maire du comté de Miami-Dade, Daniella Levine Cava, lors d?une conférence de presse organisée ce jeudi. D?après l?édile, la visite du couple présidentiel n?aurait « aucun impact » sur la quête désespérée de survivants. Celle-ci reprendra dès que la sécurité des équipes de secour [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles