Effondrement d'un édifice religieux dans le Gers

Une tour contiguë à l'église du village de Saramon, dans le Gers, s'est effondrée jeudi, a-t-on appris auprès du maire du village, qui avait signalé des fissures, probablement liées à la sècheresse.

La tour Saint-Victor, datant du XIe siècle, adossée au chevet de l'église Saint-Pierre, a cédé jeudi vers 07h30, sans faire de victimes.

"Une tour de l'église s'est effondrée, ça faisait quelques jours qu’elle montrait des signes de fragilité. Lundi, un périmètre de sécurité a été établi par les pompiers. Ce (jeudi) matin, subitement, elle s'est effondrée", a déclaré un porte-parole du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) du Gers.

Jeudi, les pompiers s'affairaient à extraire statues et tableaux de l'église, et à contrôler la solidité des murs attenant à la tour.

Le maire de la commune de 800 habitants, Eric Balducci, avait signalé fin février des fissures et des travaux de renforcement étaient envisagés sur les contreforts de la tour.

"La sècheresse a certainement joué, l'expertise le dira. On a déposé une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle au titre de la sècheresse de 2022, on a des fissures un peu partout dans le village, notamment dans les maisons anciennes", a dit le maire à l'AFP.

Seuls des dommages matériels ont été constatés sur des toitures et des voitures stationnées.

cor-ap/elr/tes/hj