Efficacité de la première dose, immunité : ce que nous apprennent les chiffres de la vaccination en Israël

·1 min de lecture

C'est le leader mondial de la vaccination. Tous les yeux sont actuellement rivés sur Israël pour vérifier si les sérums de Pfizer et de Moderna sont bien efficaces pour faire baisser la pression épidémique. Dans le pays, 2,6 millions de personnes ont déjà reçu une première dose du vaccin, soit 29% de l'ensemble de la population (population mineure comprise) et 1,2 million de personnes ont obtenu leur seconde dose, soit 13% de l'ensemble de la population. Dans le détail, 73% des 60-69 ans ont obtenu leur première dose (48% une seconde dose), 90% des 70-79 ans (65% une seconde dose), 84% des 80-89 ans (58% une seconde dose); 86% des 90 ans et plus (59% une seconde dose).

Pourtant, malgré ces chiffres encourageants, le nombre de contaminations reste élevé en Israël alors que le pays est toujours soumis à un confinement dur. Il faut également noter que la moitié des nouveaux cas de Covid-19 dans le pays seraient dus au variant britannique. Les variants sud-africain et californien ont également été repérés dans le pays. Alors que peut-on déduire des chiffres israéliens?

Lire aussi - Vers un troisième confinement : voici ce que disent les principaux indicateurs en France

La première dose suffit-elle? C'est une question qui est suivie de très près par les pays comme le Royaume-Uni qui ont choisi de repousser la seconde dose du vaccin. Le vaccin est-il vraiment efficace à partir de la première dose? Et si oui, quand? Selon les données de Pfizer, celle-ci pourrait être efficace à part...


Lire la suite sur LeJDD