Efficace ou pas, ce que la science nous dit des remèdes de grands-mères contre le rhume

Stéphane Gayet

Atlantico : Pour des yeux de scientifiques, ces remèdes fonctionnent-ils effectivement ? Certains sont-ils plus efficaces que les autres ?

Stéphane Gayet : On se méfie de plus en plus des médicaments, car ils incarnent dans l'esprit commun la chimie, les effets secondaires liés à une toxicité systématique et plus ou moins cachée, ainsi que les profits que réalisent les laboratoires, les grossistes en médicaments et les officines pharmaceutiques. La méfiance vis-à-vis des médicaments est pleinement dans l'air du temps ; elle est entretenue par différentes affaires médiatiques et judiciaires concernant certaines spécialités. Or, il faut savoir que la plupart des clients de la médecine libérale acceptent assez facilement les ordonnances même longues de médicaments - qui ne leur coûtent rien ou presque -, sachant que, de retour à domicile, ils feront le tri de ces médicaments et décideront, sur des critères qui leur sont personnels, ceux qu'ils prendront et ceux qu'ils conserveront intacts dans leur petite réserve domestique de médicaments.

Pas étonnant dès lors que la phytothérapie, la nutrithérapie, les huiles essentielles, l'homéopathie – qui présente l'avantage de ne pas être toxique, du moins quand elle est exclusive – et l'ensemble des médecines douces non conventionnelles soient en vogue aujourd'hui.

Les remèdes dits de grand-mère s'apparentent à ces méthodes, mais en étant complètement informels : non seulement ils excluent toute la pharmacopée, mais aussi les produits de parapharmacie.

Le statut de grand-mère est à l’honneur depuis longtemps : il évoque l’expérience, la sagesse, les bons conseils, la tolérance, l’écoute, la douceur. Il est amusant de souligner une sorte de paradoxe entre cette valorisation moderne de l’héritage et de la culture de nos grand-mères et une actuelle tendance au jeunisme. Toujours est-il que l’image de la grand-mère ou bonne maman est exploitée commercialement : marque de café, marque de gâteaux en tous genres… On parle souvent (...)lire la suite sur Atlantico