Les effets secondaires les plus ridicules du vaccin AstraZeneca

Céline Deluzarche, Journaliste
·1 min de lecture

Une quinzaine d'États, dont la France, ont suspendu le vaccin AstraZeneca après des cas de caillots sanguins chez des personnes vaccinées, bien que le lien ne soit pas établi. Étant donné que les patients peuvent eux-mêmes rapporter les symptômes qu’ils ressentent après s’être fait vacciner, il est tentant d’établir un lien avec n’importe quel désagrément. Au Royaume-Uni, où le vaccin AstraZeneca a été autorisé par une procédure d’urgence le 30 décembre, le laboratoire a enregistré pas moins de 63 pages d’effets secondaires divers et variés entre le 4 janvier et le 28 février. Une véritable liste à la Prévert, où l’on trouve pêle-mêle des maladies cardiaques congénitales, une surdité soudaine, des dents décolorées, des flatulences, une inflammation des testicules, une mauvaise haleine, de la cellulite ou même trois cas mystérieux de personnes dont les yeux ont changé de couleur suite au vaccin.   

Autant dire qu’il y a peu de chances que tous ces effets soient liés de quelque façon que ce soit au vaccin. D’autres effets secondaires bénins sont au contraire très courants et classiques de la vaccination : fièvre, courbatures, maux de tête, troubles gastro-intestinaux… L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) rapporte avoir reçu 3.013 cas d'effets indésirables depuis le début de la vaccination jusqu’au 4 mars, sur 454.545 doses injectées. Ces signalements sont remontés par les centres de pharmacovigilance via les médecins et les patients via un portail de signalement.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura