"Les effets désirables" du vaccin : cette campagne qui enflamme la toile

·1 min de lecture

Des slogans positifs, des images de joie, de la tendresse, des visages souriants… la nouvelle campagne publicitaire de l'Agence régionale de Santé de Paca fait le buzz sur les réseaux sociaux. Publiée jeudi 1er juillet au matin, elle incite les Français, et en particulier les habitants de la région, à se faire vacciner avec un simple slogan : "Oui, le vaccin peut avoir des effets désirables."

Dans une région où le variant Delta commence à prendre une part plus importante, à l'approche de l'été, les autorités sanitaires ne veulent pas perdre de temps. L'ARS souhaite donc "inciter et convaincre la population à recourir à la vaccination". En dessous du slogan présent sur ces six affiches, un autre message : "À chaque vaccination, c'est la vie qui reprend, vaccinons-nous". On y voit ainsi un couple s'enlacer et s'embrasser, des jeunes faisant la fête lors d'un concert en plein air comme au bon vieux temps, une famille qui va à la plage, avec une petite fille, les parents et les grands-parents tout souriants, ou encore un couple qui se retrouve sur le quai d'une gare.

>> A lire aussi - Face à la menace du variant delta, le gouvernement multiplie les pistes pour accélérer la vaccination

Selon nos confrères du Huffington Post, l'objectif de l'ARS Paca est de vacciner la moitié de la population qui ne l’est pas encore à ce jour. Les visuels utilisés enflamment la toile, des anonymes aux médecins en passant par des représentants d'institution ou d’élus. L'académie nationale de médecine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taxi, gendarmes… Une chaîne de solidarité pour un lycéen qui devait passer le baccalauréat
À Nice, un label pour les commerçants vaccinés ?
Vaccin : faut-il suspendre les brevets ?
Relance de l'économie : Bruno Le Maire met aussi la pression sur la vaccination
Zone euro, dette publique... et si la France était le maillon faible ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles