EELV : les militants doivent choisir leur leader

Les militants d'EELV étaient appelés aux urnes samedi 16 novembre. À la clef, quatre équipes à départager et les options politiques qui vont avec. Le bon résultat aux européennes laisse de côté un certain nombre de clivages, désormais, on pense à l'exercice du pouvoir. "L'enjeu du congrès c'est d'avoir un parti qui est rassemblé pour travailler, pour préparer un certain nombre de projets de loi, pour que les Françaises et les Français reconnaissent que nous sommes capables d'exercer le pouvoir", indique Jacques Grenier, porte-parole EELV du Val-de-Marne.

Julien Bayou favori Pour le second scrutin samedi 30 novembre, Julien Bayou pourrait devenir numéro 1 du parti. Depuis le succès des européennes, Yannick Jadot a mis cap sur 2022. Il compte rassembler de la gauche au centre droit pour la prochaine élection présidentielle.