Edouard Philippe : ce scénario qui le pétrifie

Depuis plusieurs semaines, les bruits de couloirs deviennent des rumeurs tenaces. Dans le déploiement du déconfinement, un dossier agite désormais la présidence : le remaniement possible du gouvernement. Edouard Philippe le sait : son siège de Premier ministre est convoité, et il pourrait bientôt laisser sa place à un successeur. Car Emmanuel Macron voudrait écrire un nouveau chapitre de son quinquennat, où l'ancien maire du Havre n'apparaîtrait pas. De fait, les noms se bousculent. Certains verraient même un retour de la gauche au pouvoir, avec Jean-Yves Le Drian, actuel ministre des Affaires étrangères, comme chef du gouvernement. Une option qui ne déplairait pas à Edouard Philippe, comme le raconte L'Express, ce 2 juin. "Remplacer Edouard par Le Drian, c'est prendre une initiative politique forte", assure un membre du premier cercle philippiste à l'hebdomadaire. "A ce moment-là, personne ne pourra dire qu'il part parce qu'il a démérité."

Il y a par contre un choix auquel ne pourrait se résoudre le Premier ministre : celui de Bruno Le Maire pour lui succéder. La nomination du ministre de l'Economie serait vécue comme une véritable humiliation pour l'ancien porte-parole d'Alain Juppé, rapporte L'Express. Car le parcours des deux hommes est similaire. Tous les deux sont issus de la même génération, élus dans la même région... Nommer Bruno Le Maire serait assimilé à un affront porté à la personnalité d'Edouard Philippe, que l'on a souvent qualifié de rigide au cours de la crise

Retrouvez cet article sur GALA

Sourire forcé de Melania Trump : “Une performance” qui en dit long
"Chut ! Taisez-vous !" Didier Raoult pas tendre avec la journaliste Margaux de Frouville
Éric Zemmour prêt à engager un garde du corps pour le protéger ?
Emmanuelle Béart en couple : qui est son mari Frédéric Chaudier ?
Meghan Markle mise en garde : ses nouveaux gardes du corps pas corvéables à merci