Édouard Philippe opère un retour médiatique très ficelé

Romain Herreros
·Journaliste politique
·1 min de lecture
Édouard Philippe, maire du Havre, photographié par lors d'une séance réalisée par l'AFP (Photo: JOEL SAGET AFP)
Édouard Philippe, maire du Havre, photographié par lors d'une séance réalisée par l'AFP (Photo: JOEL SAGET AFP)

POLITIQUE - Oubliez la crise sanitaire, l’arrivée de la loi Climat et résilience en séance ou encore les polémiques qui minent l’unité à gauche. Le nouveau sujet qui agite le monde politico-médiatique porte un nom: Édouard Philippe. Il faut dire que l’actuel maire du Havre s’est donné un certain mal à faire perdurer le souvenir de l’ancien Premier ministre. 378 pages exactement.

Il s’agit d’un livre qu’il cosigne avec son acolyte de toujours, l’eurodéputé Gilles Boyer, et dans lequel il revient sur son expérience à Matignon. La sortie est programmée pour le mercredi 7 avril.

Son titre? Impressions et ligne claire. Et s’il y a bien deux auteurs sur la couverture de l’ouvrage, c’est bien Édouard Philippe qui en est la vedette. En témoigne un plan média parfaitement ficelé, qui a démarré en douceur ce mardi 30 mars. L’Express, Le Parisien et Le Monde livrent ce jour leurs récits sur les coulisses d’un retour médiatique commenté avec gourmandise par les proches d’Édouard Philippe, et avec plus d’amertume par ceux d’Emmanuel Macron, plutôt méfiants sur les intentions de l’édile havrais, qui affiche des scores de popularité particulièrement hauts.

Lors de la dernière livraison du baromètre YouGov pour Le HuffPost au mois de mars, le prédécesseur de Jean Castex préservait en effet sa place de personnalité politique préférée des Français. Une position confortable qui devrait lui être rappelée dès jeudi, lors d’un grand entretien au Point, ou bien dimanche sur le plateau du 20 Heures de Laurent Delahousse sur France 2.

“Sérieusem...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.