Edouard Philippe ne « s’interdit pas » un don à LR et EELV

·2 min de lecture
Sameer Al-DOUMY / AFP

L'ex-Premier ministre revient dans une interview au « Figaro » sur les appels aux dons lancés par des partis politiques à l'issue du premier tour, après un score sous la barre des 5 %.

C’était l’un des sujets d’après premier tour. Les partis politiques arrivés sous la barre des 5 % des suffrages le 10 avril ne pourront pas bénéficier du remboursement de leur frais de campagne. Dès le dimanche soir, et l’annonce des résultats, Yannick Jadot invitait ses soutiens à se rendre sur une plateforme de dons. Le lendemain, c’est Valérie Pécresse qui lançait un appel, précisant au passage s’être endettée personnellement à hauteur de 5 millions d’euros.

Interrogé sur ces difficultés, Edouard Philippe dit « prendre très au sérieux les appels à la générosité publique qui ont été formulés par LR, mais aussi par le parti écologiste. Je ne m’interdis pas de le faire à titre personnel », explique-t-il dans « Le Figaro » lundi. « Avec des montants sans doute modestes, mais je crois que c’est nécessaire même si ces partis ne m’ont pas ménagé. Peut-être d’ailleurs, parce qu’ils ne m’ont pas ménagé », ajoute l’ex-Premier ministre d’Emmanuel Macron, aujourd’hui à la tête du parti Horizons.

"Une démocratie vit toujours mieux quand la pluralité des positions s’exprime"

« Il serait facile de dire : "Ils ont joué, ils ont perdu". Ce n’est pas mon état d’esprit. Une démocratie vit toujours mieux quand la pluralité des positions s’exprime, a-t-il également déclaré dans les colonnes du quotidien. Après son appel aux dons, pour récolter 2 millions d’euros en 5 semaines, EELV a récolté 1,2 million d’euros en une semaine.

L’un des candidats à la présidentielle, Jean Lassalle, 3,1 % des suffrages au premier tour , a même sorti le chéquier, avec un don certes modeste d’un montant de 10 euros, envoyés au PS, EELV et LR.

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Jean-Michel Aphatie : "Anne Hidalgo proche de 0, je ne pensais pas que cela pouvait exister"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles