Edouard Philippe fait sa rentrée politique et affirme son soutien sur la réforme des retraites

Après une cure de silence, Edouard Philippe est à Fontainebleau pour les premières journées parlementaires d'Horizons. L'ancien Premier ministre réunit son mouvement pour plancher sur les prochains mois de ses députés à l'Assemblée nationale. L'occasion pour lui de s'affirmer dans la majorité. Une petite nouveauté sur la forme après presque trois mois de diète médiatique. "Je suis en train de faire un discours qui, pour la première fois, est écrit sur une tablette. J'ai voulu donner une espèce de vernis de modernité à cette affaire", sourit Edouard Philippe.

"Madame la Première ministre, nous serons derrière vous"

Mais c'est sur une tonalité beaucoup plus grave qu'il expose pendant plus d'une heure ce qu'il appelle les "vertiges du monde", plaidant pour de la lucidité sur des thèmes souvent marqués à droite : sécurité, justice, finances publiques ou encore réforme des retraites . "Madame la Première ministre, nous serons derrière vous pour améliorer notre système de retraite. Que vous choisissiez de le faire en octobre, en décembre, en mars, quand vous vous voudrez", a-t-il déclaré. Un soutien inconditionnel, alors que certains le disaient opposé à une réforme des retraites express intégrée au budget de la Sécurité sociale dès cet automne.

 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

 

Dans la foulée, Elisabeth Borne , elle, laisse entendre qu'elle n'hésitera pas à avoir recours au 49.3 pour faire passer le projet de loi de finances. "Notre pays a ...


Lire la suite sur Europe1