Edouard Philippe : son explication musclée avec Philippe de Villiers

"J'ai eu Edouard Philippe au téléphone : il refuse la réouverture du Puy du Fou, contrairement à la parole du président. Ils veulent nous briser. Mobilisation générale !", avait tweeté son fondateur Philippe de Villiers le 14 mai. Avant, une semaine plus tard, d'annoncer la réouverture prochaine du parc d'attractions, finalement prévue pour le 12 juin : "Merci à Emmanuel Macron de son message chaleureux. Merci d'avoir transféré le dossier du Puy du Fou au Conseil de Défense. Le Puy du Fou va revivre. Le Puy du Fou vivra !", avait-il écrit, sans un mot pour le gouvernement. Et pour cause...

Selon Le Canard Enchaîné du 27 mai, Philippe de Villiers a en effet eu une explication musclée avec Edouard Philippe. Le 14 mai, celui-ci lui aurait dit qu'il ne voulait pas se prononcer sur une date de réouverture du parc "tant que la situation sanitaire n'était pas stabilisée", chose qui n'aurait pas plu à l'ancien député européen, qui l'aurait traité de "Parisien". A ses proches, le Premier ministre a raconté : "Je lui ai alors rappelé d'où je venais : du Havre et de la rive gauche de Rouen. Je ne suis pas un aristo. Mes quartiers de noblesse, moi, je les dois à l'école..."

Edouard Philippe forcé par Emmanuel Macron ?

Finalement, Emmanuel Macron, en contact direct avec Philippe de Villiers, aurait "forcé la main" d'Edouard Philippe quant à cette réouverture, même si le Premier ministre a pris le soin de démentir cette version devant ses conseillers. "J'avais annoncé que les zones vertes, si

Retrouvez cet article sur GALA

Sheila, face aux mensonges, revient sur les rumeurs dont elle est victime
"Un inconfort total" : Jean-Luc Reichmann (Les 12 coups de midi) évoque les conditions de tournage
Mort de Guy Bedos : où sera-t-il enterré ?
Cyril Lignac taquiné par Sandrine Quétier : ça chambre dans Tous en cuisine !
Bruno le Maire en terrasse : ces images qui font jaser