Edouard Philippe entretient le mythe du retour