Edouard Philippe désavoué par Emmanuel Macron : "Un coup de poker raté"

Le temps de l'unité a fait place aux désaccords apparents. Ce lundi 4 mai, lors de la présentation de son plan de déconfinement devant le Sénat, Edouard Philippe a rappelé une crainte qu'il avait déjà exprimé devant l'Assemblée nationale, le 28 avril dernier : celle du potentiel "écroulement" de l'économie. Pour le Premier ministre, les mots se veulent choisis avec précision et prononcés sans exagération. Pourtant, c'est cette dernière caractéristique que reproche Emmanuel Macron. Lors d'un déplacement dans une école de Poissy, dans les Yvelines, le chef de l'Etat déclare : "je n'ai pas ces grands mots". Une petite phrase qui en dit long sur l'état de leurs relations, à l'heure où les rumeurs de tensions entre les deux hommes se multiplient.

Cette bataille des mots, qui signe le désaveu d'Edouard Philippe, a donc fini d'ébrécher l'apparente solidité du duo exécutif. "Pour la première fois, l’Elysée a assumé de mettre en scène leur différend. C’est nouveau, car depuis le début du quinquennat, même dans les périodes où il y a pu y avoir de la tension entre le président et son premier ministre, il n’y a jamais eu de son de cloche différent avec Matignon. Là, si", note un macroniste historique, auprès du Monde.

Différence de temporalité

Pour certains observateurs, ce désaveu public s'avère une erreur de communication de la part du chef de l'Etat. "Le président est un banquier d’affaires, il est joueur et il tente parfois des coups de poker. Cette fois, c’était un coup de poker raté

Retrouvez cet article sur GALA

Nicolas Sarkozy quitte le Cap Nègre pour Emmanuel Macron
Les Visiteurs 2 : pourquoi Muriel Robin a été "très malheureuse" sur le tournage
Bernadette Chirac confinée rue de Tournon : c’est là qu’elle a fêté la victoire de son mari
Obsèques de Christophe : le chanteur a été enterré dans la plus stricte intimité
Cyril Lignac : qui est Aude, sa collaboratrice et amie, à qui le chef a rendu hommage ?