Edouard Philippe en désaccord avec Jean Castex : l’ex-Premier ministre sort du silence

·1 min de lecture

Edouard Philippe connaît sur le bout des doigts les règles dictées par l’Etat en cas de confinement. Et pour cause, le premier confinement, le mari d’Edith Chabre l’a vécu de l’intérieur puisqu’il était à l’époque Premier ministre. Avec Emmanuel Macron, ils ont œuvré à écrire les règles à suivre pour lutter contre l’évolution de la Covid-19 en France. Pendant ce temps-là, Jean Castex était mandaté pour mettre en place le déconfinement. A l’époque, le mari de Sandra était le maire de la commune de Prades et était surnommé “Monsieur déconfinement” par l’exécutif.

Un surnom qui ne lui allait pas vraiment comme un gant, puisque depuis des mois, Jean Castex serre la vis un peu plus chaque semaine. Ce jeudi 18 mars, le Premier ministre a même annoncé ce qui planait au-dessus de la tête des Français depuis des semaines : le retour du confinement. Pour l’instant, 16 départements sont confinés 7j/7 et 24h/24, même si les habitants ont le droit de se déplacer sans limitation de durée, à condition d’avoir une attestation en poche et de ne pas aller au-delà d’un périmètre de 10km autour du domicile de résidence.

Des nouvelles mesures prises en accord avec Emmanuel Macron, qui ont fait réagir Edouard Philippe. Celui qui est désormais maire du Havre a réagi ce vendredi 19 mars sur YouTube, dans une vidéo de six minutes dans laquelle ils s’adressent aux Havrais. “Ces nouvelles, pour beaucoup d’habitants de la Seine-Maritime, pour beaucoup de Havraises et de Havrais, constituent une mauvaise (...)

Lire la suite sur le site de Voici

« Elle a fait l’inacceptable » : pourquoi Sylvie Ortega Munos en veut terriblement à Loana
Amel Bent a-t-elle perdu du poids pour The Voice ? Elle met les choses au clair
Koh-Lanta, Les armes secrètes : Magali provoque Marie en duel au conseil !
PHOTOS Christina Milian enceinte : elle dévoile son baby bump en lingerie et envoie un message à M Pokora
Le prince Charles et Camilla en deuil : leur hommage à John Pombe Magufuli, président de la Tanzanie