Edouard Philippe : ces allers-retours qui agacent l’Elysée

Après avoir été omniprésent durant la crise sanitaire, le Premier ministre Edouard Philippe consacre depuis le déconfinement une bonne partie de son temps à sa campagne des municipales pour garder la mairie du Havre. Maire sortant de la ville de la côte normande, le locataire de Matignon enchaîne en effet depuis quelques semaines les allers-retours entre Paris et Le Havre, ce qui a comme conséquence immédiate d'agacer fortement l'Elysée.

Mais ce qui irrite le plus le Palais, c'est que le Premier ministre ne se contente plus de faire ces voyages durant le week-end, il profite également de la semaine pour se rendre en toute discrétion dans son fief havrais, afin d'effectuer sur ses terres ce sprint final dans la course aux municipales dont le second tour se tiendra ce dimanche 28 juin. Ainsi, dans les colonnes de France Info, quand on pose la question sur la fréquence de ses voyages, l'un de ses proches rétorque : "Il y est allé plein de fois depuis le 11 mai", et notamment ce samedi 20 juin, où Edouard Philippe a même célébré en personne un mariage à la mairie du Havre, avant de battre du pavé comme un animal de campagne.

Une obsession : Le Havre

"Il n’y a plus que Le Havre qui compte pour Edouard Philippe", note un proche du Président de la République comme une critique. "Il ne porte plus les sujets nationaux. Son silence au cours des trois jours de violences à Dijon a été assourdissant." Cette obsession de la mairie du Havre au détriment de Matignon, le principal intéressé l'a lui

Retrouvez cet article sur GALA

Mort de Michael Jackson : que deviennent ses trois enfants ?
Julien Doré : ces deux actrices avec qui il a vécu de belles histoires
PHOTO - Jade Hallyday : ses retrouvailles avec un “beau gosse”
VIDÉO - Michael Youn a appris que sa femme le trompait dans un magazine people
Jean-Luc Delarue : comment son fils Jean grandit sans lui ?