Edouard Philippe élu au Havre : que va devenir le Premier ministre ?

Quelques voix. C’est tout ce qui avait manqué à Edouard Philippe pour se faire élire au premier tour des élections municipales. Avec 43,59% des suffrages exprimés, le Premier ministre était donc embarqué pour un second tour qui s’annonçait particulièrement tendu. « Ils ne sont pas très sereins en face », ironisait même un proche du candidat communiste Jean-Paul Lecocq, le député de Seine-Maritime opposé au Premier ministre, dans les colonnes du Parisien du dimanche 28 juin. « Si on le bat, c’est énorme », avait même confié l’élu lors d’une réunion en petit comité. Le sort du Premier ministre était ainsi scruté par toute la classe politique : « Si Edouard Philippe est battu au Havre, on en parlera jusqu’à Marseille », déclarait même Jean-Luc Mélenchon, le chef de file de La France Insoumise. Oui mais voilà, Edouard Philippe a gagné. Avec 58,8 % des suffrages exprimés (soit 19 points d'avance sur son adversaire Jean-Paul Lecoq), il peut donc légitimement reprendre les rênes d’une ville dont il a déjà été le maire entre 2010 et 2017. Ce soir, Emmanuel Macron a appelé son bras droit pour « le féliciter de sa belle victoire ».

Quel avenir pour le Premier ministre

Ces dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour l’actuel chef du gouvernement. Entre les nombreuses rumeurs entourant le futur remaniement et les étonnants conseils délivrés par Nicolas Sarkozy à Emmanuel Macron, le Premier ministre savait qu’il était sur la sellette. De nombreux prétendants se sont ainsi multipliés

Retrouvez cet article sur Voici

Elections municipales 2020 : Cédric Villani grand perdant, les internautes se moquent
Hakim (Les 12 coups de midi) de retour pour les masters : son grand projet à la télévision
Toutes nos idées pour un apéro gourmand
Katy Perry a pensé au suicide après sa rupture avec Orlando Bloom
VIDEO Edouard Philippe : son discours perturbé par des opposants après sa victoire au Havre