Édouard Maunick, ce poète que Maurice a donné à la langue française

Par Carine Saint-Médar
·1 min de lecture
Édouard Maunick a été ambassadeur de Maurice en Afrique du Sud après le changement de régime en 1994.
Édouard Maunick a été ambassadeur de Maurice en Afrique du Sud après le changement de régime en 1994.

Ses poèmes étaient animés d'un amour profond pour son pays natal : Maurice. Un point d'ancrage qui l'a conduit à appréhender « l'île » dans son universalité. Autour de l'exil, du métissage et tout simplement de sa relation au cosmos. De ses poèmes, un même et seul constat, le Pouvoir des mots. « À l'intérieur de chaque mot, il y a un univers », disait-il. Avec lui, la poésie reprenait toutes ses lettres de noblesse. Édouard Maunick tenait un art qui lui était propre, celui d'évoquer les sensations, les impressions, les émotions les plus vives par l'union intense des sons, des rythmes, des harmonies. Car les textes d'Édouard Maunick sont des textes qu'on écoute pour en pénétrer la quintessence insulaire et universelle.

Un créole enraciné qui a servi la langue française

Son choix s'était porté vers la langue française sans pour autant jamais s'éloigner du créole. Il a fait de l'oralité créole la source et l'horizon de sa poésie toujours dans « un souci artisanal de la texture de la langue, de la saveur des mots, du grain de la mémoire, de la musique de la voix », selon Jean-Louis Joubert, grand spécialiste des lettres mauriciennes et du poète.

Son travail inestimable pour la langue de Voltaire lui a valu de nombreuses récompenses, dont celle de l'Académie française en 1990 pour avoir contribué au « rayonnement de la langue et de la littérature française », mais aussi celle du Grand Prix de la francophonie en 2003. Un prix mauricien de poésie porte aussi son nom [...] Lire la suite