Ces stars qui n'aiment pas Netflix

Ces stars qui n'aiment pas Netflix

S'il est très apprécié du grand public, Edouard Baer a eu le don de se mettre à dos de nombreuses personnes à cause de propos tenus lors du Festival de Cannes. L'acteur a pris position contre Netflix, comparant la plateforme de VOD au monde du cinéma. Et il est loin d'être le seul à avoir fait ce choix.

"Le cinéma, ce n'est pas manger des pizzas chez soi devant Netflix." Voilà ce qu'a affirmé Edouard Baer sur la scène du palais des festivals à l'occasion de l'ouverture du Festival de Cannes. Dans son discours, l'acteur a voulu rendre hommage au cinéma dans une tirade plutôt poétique, déclarant : "Le cinéma, c’est la salle de cinéma, c’est le collectif, la chaleur humaine, c’est sortir de chez soi, ce miracle-là."

Seul problème, en opposant les salles obscures à la plateforme de VOD, il s'est mis de nombreuses personnes à dos. Car pour beaucoup, le cinéma représente un véritable coût : 10 euros en moyenne la place pour voir un seul film, tandis qu'un abonnement Netflix coûte quasiment le même prix et permet d'accéder à des milliers de programmes… Pour eux, le calcul est vite fait.

Des réalisateurs opposés aux plateformes de VOD

Ce n'est pas la première fois que Netflix se retrouve sous le feu des critiques de la part de grands noms du cinéma. En février dernier, le réalisateur Steven Spielberg avait affirmé qu'il était contre la nomination de films venus de plateformes de VOD à l'occasion des Oscars : "A partir du moment où vous vous engagez sur un format télévisuel, vous faites un film de télévision. S’il est bon, vous méritez certainement un Emmy, mais pas un Oscar. (…) Je ne crois pas que des films qui ont été projetés dans quelques salles pour la forme pendant moins d’une semaine puissent répondre aux critères pour être nommés aux Oscars." Un représentant de sa firme Spielberg Amblin avait par ailleurs confirmé : "Steven croit vraiment en la différence entre le streaming et le cinéma. Il sera heureux si d'autres le rejoignent dans sa campagne lorsque le sujet sera évoqué auprès du comité de direction des Oscars." Bonne ambiance…

D'autant que son avis est également partagé par Quentin Tarantino, autre réalisateur emblématique. Ce dernier n'apprécie pas vraiment ce mode de consommation des films et des séries : "Je trouve cela vraiment très triste. Et je suis surpris de la vitesse à laquelle c'est arrivé et de la manière dont le public est passé à autre chose, sans même regarder en arrière, et tout le monde s'en fiche un peu. Ce n'est pas juste de la nostalgie. Je ne suis pas sur Netflix donc je ne peux pas vraiment vous dire comment cela fonctionne. Même si vous avez simplement toutes les chaînes du câble, comme moi, vous regardez le programme, vous faites défiler les chaînes et vous regardez quelque chose, ou vous enregistrez quelque chose que vous ne regarderez peut-être jamais, ou vous le regardez, mais peut-être dix ou vingt minutes, ou vous commencez à faire autre chose et à vous dire que finalement vous n'êtes pas vraiment emballés."


A LIRE AUSSI

Edouard Baer tacle Netflix : "Le cinéma, c'est être ensemble, pas manger des pizzas en regardant Netflix !"

Netflix : Steven Spielberg veut exclure la plateforme des Oscars et crée la polémique

Les 73 séries originales de Netflix à voir, de la moins bonne à la meilleure