EDITO. Trump a été battu mais il reste le symptôme d'une époque

·1 min de lecture

Bonjour Hervé Gattegno. Après l'élection de Joe Biden confirmée samedi soir, j'ai une question difficile pour vous : est-ce que ce résultat peut changer quelque chose pour nous, en France?
Oui, c'est une issue qui va changer des choses pour le monde, pour la démocratie, peut-être pour l'Europe – donc forcément un peu pour la France. Ce qu'on a vu depuis mercredi, la confusion, la tension, les menaces, les coups de bluff et surtout l'extrême division des Américains, c'est le résultat de quatre ans avec Donald Trump au pouvoir. C'est avec ça qu'il était temps de rompre, parce que, qu'on le veuille ou non, cet exercice du pouvoir fondé sur le mensonge, la caricature et l'invective, c'était une régression démocratique. Et l'Amérique étant ce qu'elle est, c'est un modèle qui a irradié le monde et jusque chez nous – le contraire du nuage de Tchernobyl, ça a traversé les frontières. Maintenant, il faut espérer que Joe Biden saura redresser la barre, refaire des Etats-Unis la plus grande démocratie du monde. Il a l'air de le vouloir : c'est un très bon signe.

Et au-delà des principes démocratiques, donc, vous aviez l'air de penser qu'il y aurait des conséquences européennes et françaises…
Pour ce qui est de la ligne politique et des relations internationales, on devrait assister à une forme de retour à la normale. Trump, au sens propre, se moquait du monde. Avec Biden, les Etats-Unis vont sans doute réintégrer l'OMC, l'OMS aussi (et on a vu à quel point la sécession de Trump dans ...


Lire la suite sur LeJDD