EDITO - Suppression de l'ENA : "Une réforme qui part d'une bonne intention"