EDITO. Le problème de Philippe? Il faut qu'il existe mais ne doit pas passer pour un félon envers Macron

·1 min de lecture

Bonjour Hervé Gattegno. Dans le JDD, vous faites le récit de "l'histoire secrète d'un divorce" : celui d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe, au mois de juillet 2020. Pourquoi revenir sur cet épisode maintenant?
Parce qu'Edouard Philippe vient de sortir un livre (écrit avec son ami et conseiller Gilles Boyer), que ce livre s'arrache en librairie (c'est rarement le cas des livres politiques) mais qu'il ne contient pas la réponse à cette question. Or le remplacement d'Edouard Philippe par Jean Castex, c'est le tournant du quinquennat d'Emmanuel Macron. Alors il y a des choses intéressantes dans ce livre, notamment sur la conception qu'a Edoaurd Philippe de la bonne répartition des pouvoirs entre le Président et le Premier ministre. Des choses un peu plus fastidieuses, aussi, sur la dette publique, l'organisation de l'Etat. Tout le monde cherche les sous-entendus qui montrerait qu'il a envie d'en découdre avec Emmanuel Macron – il y en a quelques-uns. Mais il y a aussi des passages qui disent explicitement le contraire. C'est le paradoxe d'Edouard Philippe. C'est sa sincérité qui a séduit les Français. Mais quand il dit qu'il ne trahira pas, il n'y a pas grand monde pour le croire.

Lire aussi - REVELATIONS. Emmanuel Macron-Edouard Philippe : l'histoire secrète de leur divorce

Vous le dites, il est très populaire dans les sondages. Est-ce que ce n'est pas sa popularité qui s'est retournée contre lui et qui a poussé Emmanuel Macron à s'en séparer?
Ça a joué – et on a vu des pré...


Lire la suite sur LeJDD