EDITO - "Avec des politiques de restrictions très différentes, les polémiques sont similaires"