EDITO. Les indispensables de Sciences et Avenir : quand le corps se répare

·2 min de lecture

Le nouveau numéro des "Indispensables" de Sciences et Avenir est disponible à la vente chez tous les marchands de journaux.

N’avez-vous jamais rêvé d’être un axolotl, cet amphibien capable de faire repousser ses pattes ? Ou même une limace de mer ? Telle l’Elysia marginata, animal pour le moins époustouflant, qui peut se décapiter elle-même et reconstituer un corps à partir de sa seule tête ! Ces prouesses invraisemblables dont certaines créatures nous offrent le spectacle ne sont malheureusement pas accessibles aux humains. Qu’à cela ne tienne : notre corps a d’autres cordes à son arc. Ainsi, à chaque seconde, c’est une véritable chorégraphie qui se danse au plus intime de nos organes. Des cellules vieillies se renouvellent, des hormones s’activent pour protéger notre milieu intérieur des variations constantes de l’environnement, des enzymes détoxifient dûment les intrus qui pourraient nous nuire – ce pourquoi, soit dit en passant, les cures détox ne servent pas à grand-chose.

"OK, ADN conforme ! La cellule peut vivre !"

À tous les niveaux, et jusqu’au brin d’ADN, d’autres enzymes réalisent un contrôle qualité : "OK, ADN conforme ! La cellule peut vivre !" pourraient-elles dire. On voit aussi se nouer des alliances inédites : ainsi certaines cellules, produites dans l’intestin, accourent-elles pour secourir des nettoyeuses du cerveau peinant à accomplir leur travail… Mais l’organisme est aussi le théâtre de ruses, par exemple celles des cellules cancéreuses qui se rendent invisibles au système immunitaire pour tranquillement prospérer ; ou de coups bas, tels ceux des microglies : comme l’explique Sonia Garel, professeur au Collège de France, au début de la maladie d’Alzheimer, ces cellules immunitaires du cerveau nettoient celui-ci des débris de neurones atteints.

Avant, quelque temps plus tard, de s’en prendre au tissu sain. Janus aux deux visages, notre système immunitaire peut donc se retourner contre nous-mêmes. L’immunologie, science en pleine effervescence, lui découvre encore d’autres missions : il serait même un élément clé de toutes les grandes fonctions physiologiques ! Quant [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles