EDITO. Découverte d'un continent englouti. Le nouveau Sciences et Avenir - La Recherche est à retrouver chez vos marchands de journaux

·2 min de lecture

L'édito de Mathieu Nowak, rédacteur en chef, est extrait de Sciences et Avenir - La Recherche 898, daté décembre 2021. Le magazine est disponible dans tous les points de vente habituels dès le jeudi 18 novembre et également en version numérique.

Il est rare d’entendre le mot "révolution" dans la bouche des scientifiques tant leur prudence est légendaire. Mais la situation n’a rien d’ordinaire. Le 18 décembre 2021, Ariane 5 doit décoller avec le plus gros et le plus puissant télescope jamais envoyé dans l’espace. Sa conception a débuté en... 1989, avant même le lancement du mythique Hubble ! Sa mise au point s’est révélée particulièrement délicate et étant donné qu’il sera positionné à 1,5 million de kilomètres de la Terre, tout problème ruinerait cette mission à 10 milliards de dollars.

13 ans de retard pour le James Webb Space Telescope

Cette interdiction de l’échec explique en grande partie les treize ans de retard sur la première date annoncée pour le lancement. La pression est énorme, tout comme le sont les promesses. Car les scientifiques le savent, en regardant dans cet infrarouge invisible à nos yeux, ils verront ce qu’ils n’ont encore jamais vu. La lumière émise par les premiers astres qui ont peuplé l’Univers, la nature de l’atmosphère des exoplanètes, des systèmes solaires en formation ou encore les confins du nôtre. Si aujourd’hui le sigle JWST (pour James Webb Space Telescope) est mystérieux même pour les passionnés de sciences, sa célébrité est assurée. Car il sera associé à toutes les prochaines découvertes qui changeront notre vision de l’Univers.

Le JWST, vecteur d'une "prodigieuse aventure scientifique"

C’est pourquoi nous avons consacré un dossier à "cette machine révolutionnaire" qui sera le héros d’une "prodigieuse aventure scientifique", comme nous l’explique l’astrophysicien Pierre-Olivier Lagrange qui supervise l’un de ses appareils de détection (p. 30). L’aventure d’une vie. Mais ce n’est pas la seule révolution annoncée dans Sciences et Avenir-La Recherche. La découverte de continents jusqu’ici inconnus (p. 48) nous oblige à repenser ce que l’on croyait figé dans les manuels scolaires des sciences de la vie et de la Terre : la tectonique des plaques. Car oui, notre Terre reste par b[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles