EDITO : «Canicule, sécheresse, et conflit Ukrainien : la facture de l'été se chiffrera en milliards»