EDITO : "On a besoin d'un homme comme Michel Barnier... mais à quel poste ?"