Edith Piaf : le mythe en chiffres

Edith Piaf : le mythe en chiffres

1915 - Qui dit mythe, dit légende. La naissance d'Edith Piaf, le 19 décembre 1915, connaît plusieurs versions. La plus populaire - soigneusement entretenue par la principale concernée et inventée par un journaliste - la fait naître au 72 rue de Belleville, dans le 20e arrondissement parisien, sur les marches d'un perron avant qu'un agent de police ne vienne apporter son aide à la maman. Une anecdote forte, mais fausse : selon son acte de naissance, Edith Giovanna Gassion, est née au 4 rue de la Chine, à l'hôpital Tenon. Née sous l'étoile du spectacle - sa famille appartenait à ce monde depuis au moins deux générations - Edith Piaf passera une enfance dans la misère. Sa mère, Line Marsa, n'étant pas en mesure de subvenir au besoin de la petite Edith, la confiera au bon soin de sa grand-mère.

1936 - A seulement 21 ans, Edith Piaf enregistre sa toute première chanson "Les Mômes de la Cloche". Un an auparavant, sous la houlette de son mentor et père de coeur Louis Leplée, gérant du cabaret Le Gerny's, Edith Piaf embrasse un nouveau nom de scène : "La môme Piaf". Ce premier enregistrement connaît un succès public et critique retentissant. Très vite, la voix hors du commun d'Edith Piaf est repérée par le compositeur Raymond Asso mais aussi et surtout par la virtuose Marguerite Monnot qui restera à ses côtés tout au long de sa carrière en composant notamment les musiques qui accompagneront des titres tels que "Hymne à l'amour", "Mon légionnaire" ou encore "Milord". Malgré ce succès, Edith Piaf a eu le malheur de perdre sa fille, Marcelle, âgée de 2 ans seulement un an auparavant.

1937 - En seulement deux ans, Edith Piaf s'impose dans le paysage musicale français de l'entre-deux-guerres et se produit sur le plus prestigieux music-hall de Paris : l'ABC.

Edith Piaf et Marguerite Monot à l'ABC, 1951



1945 - C'est à la fin de la guerre qu'Edith Piaf écrira "La Vie en Rose", qui ne sera enregistrée que l'année suivante. Cette chanson deviendra la plus célèbre de son répertoire et sera reprise un peu partout à travers le monde. Plus qu'une musique, cette chanson deviendra un symbole de la vie "à la française". Bien des années plus tard, Madonna reprendra le célèbre titre d'Edith Piaf pour rendre hommage aux victimes des attentats de Paris :



1948 - S'il y a bien un nom indissociable de la vie de Piaf, il s'agit de Marcel Cerdan, champion du monde boxe des poids moyens, avec qui elle vivra sa plus grande histoire d'amour alors qu'elle mène, en parralèle, une tournée hors-norme à New York en 1948.

Marcel Cerdan à l'entraînement en 1946



1949 - Mais la vie d'Edith Piaf n'est pas toute rose, loin s'en faut. Le 28 octobre 1949, Marcel Cerdan décède dans un accident d'avion alors qu'il effectue la liaison Paris-New York. Pour Edith Piaf, le choc est insurmontable. L'artiste sombre alors dans une profonde dépression couplée à une polyarthrite aiguë qui la fait souffrir physiquement. Blessée au corps et à l'âme, l'interprète de "Mon légionnaire" sombre peu à peu dans la morphine.

1955 - Si le succès d'Edith Piaf ne se dément pas, la chanteuse doit faire face à son addiction à la morphine. Après plusieurs cures de désintoxication, elle parvient à s'en défaire mais se tourne alors vers l'alcool et la cortisone.

1963 - Edith Piaf enregistre sa dernière chanson : "l'Homme de Berlin". Elle s'éteindra le 10 octobre de la même année, à l'âge de 47 ans, des suites d'une rupture d'anévrisme.

2007 - En 2007, le film "La Môme" signé Olivier Dahan, biopic portant sur la vie d'Edith Piaf, rencontre un succès retentissant. Interprétée par l'actrice Marion Cotillard, récompensée par deux Oscars pour sa prestation, Edith Piaf reprend vie sur les écrans du monde entier. Le film remportera au final de nombreuses récompenses et finira sa course au box-office en engendrant 86 274 793 de dollars, soit plus de quatre fois son budget.







Marion Cotillard en 2015

9 - C'est le nombre de films dans lequel apparaîtra Edith Piaf elle-même tout au long de sa vie, le premier étant "La Garçonne" de Jean de Limur (1936) et le dernier "Les Amants de demain" de Marcel Blistène (1959)

2015 - Aujourd'hui encore, cent ans après sa naissance, le succès populaire d'Edith Piaf est sans égal. Pour preuve, cette jeune génération qui n'hésite pas à lui rendre hommage :