EDF va construire une centrale solaire de 800 MW dans l'est du Maroc

franceinfo Afrique avec agences
La future centrale Noor Midelt I sera la plus importante centrale à concentration (CSP) du monde. Alliant panneaux photovoltaïques et tour solaire, cette technologie permet de délivrer de l’électricité jusqu'à cinq heures après le coucher du soleil.

La future centrale solaire à concentration Noor Midelt I, dans l'est du Maroc, aura une puissance installée de 800 MW. Presque autant que celle d’un réacteur nucléaire classique (1 000 MW). De son côté, la grande centrale solaire de Ouarzazate (sud) ne dépasse pas les 580 MW.

L’appel d’offres international remporté par EDF (France), Masdar (Emirats Arabes Unis) et Green of Africa (Maroc) portait sur la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance du projet. Le futur complexe, qui doit rentrer en service en 2022, associera la technologie classique du panneau solaire à celle beaucoup moins fréquente de la concentration de chaleur (CSP). Dans ce système, le rayonnement solaire est concentré en un point par des miroirs et produit de la chaleur, chauffant de l'eau. La vapeur d'eau générée entraîne une turbine qui produit de l’électricité.

Cette technologie a besoin d'un ensoleillement important. Elle est aujourd'hui exploitée en Espagne et aux Etats-Unis et offre l’avantage de continuer à produire de l’électricité après le coucher du soleil, en utilisant la chaleur accumulée dans la tour centrale.

En combinant dans une même installation les technologies photovoltaïque et CSP, la centrale proposée disposera d’un rendement amélioré

EDF

AFP

Les centrales solaires à concentration sont constituées de nombreux miroirs concentrant les rayons solaires vers une chaudière située au sommet d'une tour. Les miroirs, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi