EDF s'oppose aux volumes d'électricité nucléaire supplémentaire attribués à ses concurrents

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le PDG d'EDF a annoncé jeudi un "recours" contre la décision du gouvernement d'attribuer des volumes d'électricité nucléaire bon marché supplémentaires à ses concurrents , une mesure destinée à limiter la hausse des factures. "Je viens d'adresser à l'Etat un recours gracieux pour en demander le retrait", a déclaré Jean-Bernard Lévy à l'occasion de l'assemblée générale du groupe contrôlé par l'Etat. "Tant le prix que les conditions de ces attributions nous pénalisent considérablement", a-t-il fait valoir.

C'est afin de contenir comme promis la hausse des tarifs réglementés de l'électricité à 4% en 2022 que le gouvernement a contraint EDF à augmenter de 20% le quota annuel d'électricité vendu à prix réduit à ses concurrents, à 120 TWh (contre 100 TWh auparavant). Cette vente se fait dans le cadre du mécanisme baptisé "Accès régulé à l'électricité nucléaire historique" (Arenh), régulièrement dénoncé par EDF.

>> LIRE AUSSIHausse des prix de l'électricité : «Nous soutenons EDF mais nous protégeons les Français»

"EDF prendra toutes mesures de nature à préserver ses droits"

A la suite de cette décision, EDF avait averti d'un plongeon de son résultat financier en 2022, l'imputant notamment au relèvement du plafond de l'Arenh. La décision de l'Etat avait été formalisée dans un décret le 11 mars. "EDF prendra toutes mesures de nature à préserver ses droits qui lui paraîtront utiles en relation avec le décret du 11 mars 2022 mentionné ainsi qu'avec les trois arrêtés qui complè...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles