EDF prolonge jusqu'à samedi l'arrêt d'un réacteur nucléaire à Cruas

EDF PROLONGE JUSQU'À SAMEDI L'ARRÊT D'UN RÉACTEUR NUCLÉAIRE À CRUAS

PARIS (Reuters) - EDF a prolongé mercredi de deux jours, jusqu'à samedi, l'arrêt du réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, en Ardèche, ajoutant que la reprise de la production d'électricité pourrait être retardée en raison de vérifications de sécurité en cours à la suite du séisme survenu le 11 novembre sur la commune du Teil.

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) mène des contrôles sur cette centrale disposant de quatre réacteurs d'une capacité totale de 3.600 megawatts.

Une porte-parole de l'ASN a dit que cet examen n'était pas terminé et que les réacteurs n'étaient pas autorisés à redémarrer.

EDF affirme qu'aucun dégât visible n'a été repéré sur la centrale mais qu'un capteur s'est déclenché lors du séisme, entraînant la suspension de la production pour des contrôles supplémentaires.

Un porte-parole de l'électricien français a dit que le groupe avait transmis à l'ASN tous les documents nécessaires à l'enquête et qu'il attendait la décision de l'autorité.

En attendant, EDF procède à des tests en vue du redémarrage du réacteur, a dit ce porte-parole.


(Bate Felix; version française Bertrand Boucey, édité par Sophie Louet)