EDF étend à Bugey et Fessenheim l'alerte sur les diesels de secours

EDF a annoncé lundi avoir étendu à deux autres centrales nucléaires son enquête sur l'indisponibilité potentielle de sources électriques en cas de séisme, dans le cadre d'un événement de sécurité signalé en juin à l'Autorité de sûreté nucléaire. /Photo d'acrhives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - EDF a annoncé lundi avoir étendu à deux autres centrales nucléaires son enquête sur l'indisponibilité potentielle de sources électriques en cas de séisme, dans le cadre d'un événement de sécurité signalé en juin à l'Autorité de sûreté nucléaire.

L'électricien public ajoute que les travaux nécessaires de mise en conformité ont déjà été lancés et que l'extension de l'enquête n'affectera pas la production.

"Les analyses ont mis en évidence que la robustesse des ancrages de certains matériels auxiliaires des diesels (de secours) ne pouvait être démontrée sur les unités de production n°1 et 2 de Fessenheim et n°2 et 5 de Bugey, en cas de séisme (...), tandis que la caractérisation des unités de production n°3 et 4 de Bugey est en cours", précise EDF.

"Par conséquent, EDF a déclaré à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) (...) une mise à jour de l'événement significatif de sûreté 'générique' de niveau 2 du 20 juin 2017, afin d'y intégrer les centrales de 900 MWe de Bugey et Fessenheim."

Cet événement est classé au niveau deux sur l'échelle INES (échelle internationale de classement des événements nucléaires) qui en compte sept.


(Benoit Van Overstraeten, édité par Dominique Rodriguez)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages