Eddy Mitchell, Véronique Sanson, Michel Sardou… Ils racontent la genèse des Enfoirés

Éric Bureau

Le spectacle des Restos du cœur fête ses 30 ans vendredi soir sur TF1. Les premiers artistes qui y ont participé nous racontent comment tout a commencé.


C’est difficile à imaginer aujourd’hui tant ils sont indispensables et populaires – première audience télé hors compétitions sportives avec encore 10,2 millions de téléspectateurs l’an dernier –, mais les Restos du cœur n’ont pas toujours existé. Les Enfoirés non plus. C’est Coluche qui a eu l’idée de créer les premiers fin 1985, mais ce n’est qu’après sa disparition que sa veuve, Véronique Colucci, a eu l’idée de réunir sous le terme d’« Enfoirés » – l’expression favorite de Coluche – des artistes avec l’objectif de récolter de l’argent au profit de l’association. Une initiative annuelle qui demeure unique au monde.

Des pionniers qui ont participé à la première tournée, deux ne sont malheureusement plus là pour la raconter, Johnny Hallyday et Véronique Colucci. Mais à l’exception de Jean-Jacques Goldman, que nous avons sollicité mais qui tient à son retrait médiatique, les autres participants, Eddy et Muriel Mitchell, Michel Sardou, Véronique Sanson et Michael Jones ont accepté de nous la raconter alors que le show de cette année sera diffusé vendredi soir à 21 heures sur TF1. Entre rires et émotion.

Tout commence par un foot

C’est Michael Jones, le complice de Goldman, indéboulonnable Enfoiré depuis 1989, qui raconte : « La première manifestation publique des Enfoirés est un match de foot en salle à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) en janvier 1986. Il a lieu le jour où Coluche demande à Jean-Jacques s’il peut composer une chanson pour les Restos dans une loge à Canal +. Je suis avec eux et Coluche me demande ce que je fais le soir. Il m’embarque dans un match caritatif avec des artistes, des sportifs, des journalistes… »


-

Janvier 1986. Coluche organise un match de football entre sportifs et journalistes./GAMMA/Patrick Aventurier

Pendant que Goldman part écrire – en seulement trois jours ! – la « Chanson des Restos », (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Disparition de Jan-Michael Vincent, le héros de la série «Supercopter»
«The Widow», «Banshee», «Losers»… les séries à regarder ce week-end
«Pékin Express» : dans la jungle du Costa Rica, les candidats cherchent de l’or
«Tu te tires !» : vive altercation entre Laurent Ruquier et le «journaliste Gilet jaune»
«Au Fil des jours», «Friends», «2 Broke Girls»… notre sélection de sitcoms à (re)découvrir