Eddy Mitchell sévère avec le cinéma français

"Franchement, vous avez vu la gueule de la production des films français ?" Le ton est donné. Ce 7 mai, Eddy Mitchell se confie au Figaro et donne son opinion sur le cinéma français. Le moins que l'on puisse, c'est qu'il n'y va pas avec le dos de la cuillère. Tristesse pour ses admirateurs : le proche de Johnny Hallyday ne compte pas tourner de nouveau. "Je n'y ai pas ma place et surtout je n'en veux pas. C'est catastrophique".

"On m'a proprosé la suite des 'Vieux Fourneaux'. Le film avait bien marché en salle. Mais j'ai lu le scénario. Affreux", explique-t-il. Dans une interview à Télérama, Eddy Mitchell confiait tout de même son coup de coeur pour un film français récent, La Belle époque, même si son réalisateur, "le fils Bedos", était, selon lui, "une petite teigne insupportable". Eddy Mitchell n'a jamais peur de dire ce qu'il pense. Aujourd'hui, il confie au Figaro être plus attiré par les séries. Cela tombe bien : il est à l'affiche de la fiction en quatre épisodes L'agent immobilier, diffusée sur Arte.

Eddy Mitchell rigole du cinéma avec son ami Jacques Dutronc

"Les séries explorent des univers qui ont disparu au cinéma", explique le chanteur. "Enfin, pas toutes. Il y a des daubes aussi. On les propose soit à Jacques Dutronc, soit à moi." Les deux "vieilles canailles" semblent d'ailleurs s'en amuser, se passant des coups de fil pour se prévenir des propositions qui pourraient leur arriver. Récemment, Eddy Mitchell donnait d'ailleurs des nouvelles de son acolyte, déclarant

Retrouvez cet article sur GALA

"C'est comme si Adele avait délibérément voulu me blesser" : sa nouvelle silhouette n'est pas du goût de tout le monde
Les 12 coups de midi : TF1 annonce « un dispositif inédit » à partir du 11 mai
Eddy Mitchell et son pote Jacques Dutronc concurrents pour les mêmes rôles, cette anecdote amusante
Christophe Castaner sans masque au milieu d'un groupe : cette photo très embarrassante
Michel Cymes s’est fait "dézinguer sur internet" : sa réponse aux bêtises sur le coronavirus