Eddy Mitchell et son pote Jacques Dutronc concurrents pour les mêmes rôles, cette anecdote amusante

On peut être amis et concurrents. Jacques Dutronc et Eddy Mitchell le savent presque mieux que personne. Très proches depuis des décennies, les deux tiers des Vieilles Canailles ont un parcours un peu similaire. Chanteurs, ils se sont tout deux essayés au cinéma. Et avec beaucoup de succès. Le leader des Chaussettes noires a réussi son passage sur grand écran en incarnant des personnages restés célèbres comme dans Coup de torchon de Bertrand Tavernier, dans A mort l'arbitre de Jean-Pierre Mocky ou plus récemment dans Salaud, on t'aime de Claude Lelouch. Comme lui, Jacques Dutronc a à son actif plusieurs rôles importants, comme celui de Van Gogh dans le film éponyme de Maurice Pialat puis dans Violette et François de Jacques Rouffio ou encore dans Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc. Et si les deux ont transformé l'essai, ils ne mâchent pourtant pas leurs mots pour évoquer le cinéma français...

"Franchement, vous avez vu la gueule de la production des films français ?, s'agace notamment Eddy Mitchell dans les colonnes du Figaro ce jeudi 7 mai. Je n'y ai pas ma place et surtout, je n'en veux pas. C'est catastrophique." Et si son dernier film, Les Vieux fourneaux, "avait bien marché au cinéma", Schmoll a refusé d'apparaître dans la suite. "J'ai lu le scénario. Affreux", tance-t-il auprès de nos confrères. Et s'il avoue avoir un faible pour les séries, pas question pour lui d'accepter tout et n'importe quoi. "Il y a des daubes aussi", s'agace-t-il avant de raconter une étonnante

Retrouvez cet article sur GALA

VIDEO - Edouard Philippe admet que des masques ont été brûlés et explique pourquoi
Boris Johnson : son divorce va lui coûter cher
Tous en cuisine : Cyril Lignac élabore-t-il seul ses recettes ?
VIDEO - Edouard Philippe va-t-il remettre ses enfants à l'école ? Gêné, il répond
Edouard Philippe ébranlé physiquement, les confidences de ses proches