Eddy Mitchell (L'agent immobilier, Arte) explique pourquoi il se fait rare à la télé : "Les scénarios que l’on me propose sont souvent débiles !"

Eddy Mitchell choisit ses rôles avec parcimonie. Disparu du petit écran depuis une apparition dans un prime de Scènes en ménages en 2015, il a accepté de jouer dans L'agent immobilier, la mini-série assez déroutante qu'Arte propose ce jeudi 7 mai à partir de 20h55. Il y prête ses traits à Rémi, un père largement aussi déjanté que son fils, Olivier, un agent immobilier ringard et raté incarné par Mathieu Amalric.

Vous vous faites rare à la télévision, pourquoi avez-vous accepté de jouer dans L’Agent immobilier ?

Comme le sujet est politiquement incorrect, forcément, il m’a plu tout de suite. Je ne suis pas du tout friand de séries françaises car elles m’endorment. Là, c’était totalement différent.

"Pour une fois que l'on me propos un truc qui m'intéresse, forcément je fonce"

A-t-il été difficile de vous convaincre de jouer dans votre première minisérie ?

Non car j’adore les histoires. La plupart des scénarios que l’on me propose pour la télévision, comme au cinéma d’ailleurs, sont vraiment débiles. C’est pour ça que je tourne très peu. Pour une fois que l'on me propose un truc qui m'intéresse, forcément je fonce.

Comment résumeriez-vous l’histoire de L’Agent immobilier ?

C’est l’histoire d’Olivier, un agent immobilier ringard, alcoolo, plus ou moins camé, qui squatte les appartements qu'il met en vente. De temps en temps il s'occupe de son père, c’est-à-dire moi, qui est encore plus déjanté que lui. Ce qui n’est pas peu dire.

Connaissiez-vous l’univers d’Etgar Keret et de son épouse

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Maeva Ghennam a déjà pris rendez-vous pour sa prochaine intervention esthétique
Lara Fabian : son hommage déchirant à son amie Maurane (VIDEO)
Anne Roumanoff au bord du "burn out" face au succès de son action pour aider les soignants
Florence Foresti dévoile sa fille Toni dans un sketch hilarant dans Quotidien !
Jean-Michel Aulas prêt à retirer sa plainte contre Jacques-Henri Eyraud à une condition ! (VIDEO)