Eddy et Jennifer (Mariés au premier regard) restent mariés mais... gros chamboulement depuis le tournage

La situation entre Eddy (37 ans, chargée d'activités événementielles à Lille) et Jennifer (gérante d'un salon de coiffure de 31 ans), compatibles à 81%, était particulière. A cause de son passé amoureux douloureux, la Lilloise a du mal à faire confiance aux hommes. Elle était donc très distante avec son époux jusqu'au voyage de noces où elle a été un peu tactile. Mais ils n'ont jamais encore dormi ensemble ni même échangé un baiser. De quoi décontenancer le candidat.

Lors de l'épisode de Mariés au premier regard 2022 du 20 juin, Eddy espérait que Jennifer l'inviterait chez elle après une séance de bowling durant laquelle ils se sont bien amusés. Mais une fois de plus, il a simplement eu le droit à une bise et à un au revoir. "A un moment donné, je ne pourrais pas continuer comme ça. Ce n'est pas la vie d'homme marié dont je rêve", a-t-il souligné. De son côté, Jennifer était consciente qu'elle devait se débloquer pour avancer.

Face à l'urgence de la situation, Eddy a demandé à Pascal de Sutter de les coacher. L'expert leur a proposé un exercice d'inspiration tantrique pour se "connecter à une forme d'intimité corporelle". Malgré sa peur, elle a joué le jeu et elle a promis de tout faire pour que cela fonctionne entre eux. Pascal de Sutter était persuadé que s'ils continuaient sur leur lancée, ils pourraient enfin avancer.

L'attitude de Jennifer...

Lire la suite


À lire aussi

Jennifer et Eddy (Mariés au premier regard) toujours mariés après le bilan ? Un gros spoiler dévoilé
Sandy et Alexandre (Mariés au premier regard) : Dispute hors caméra et gros désaccord, le couple en danger
Alicia et Bruno (Mariés au premier regard) restent mariés et dévoilent une surprise lors du bilan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles