Ecosse : pas de nouveau référendum d'indépendance sans l'accord de Londres

La Cour suprême britannique, Pour motiver sa décision, a indiqué qu'un tel scrutin aurait des conséquences sur l'union du Royaume-Uni et requiert donc un accord du pouvoir central à Londres.