Écosse : il retrouve son portefeuille 17 ans après se l'être fait voler

·2 min de lecture
Le portefeuille retrouvé contenait encore toutes les cartes perdues à l'époque

Dix-sept ans plus tard, l'objet a été retrouvé par hasard par un passant à quelques centaines de mètres de l'endroit où le vol avait été commis.

Mieux vaut tard que jamais. Il y a quelques jours, Ryan Seymour, un Ecossais âgé de 37 ans, a eu la surprise de recevoir un message de la police lui annonçant qu'elle avait mis la main sur son portefeuille, qui lui avait été volé en 2004, à l'occasion d'une soirée arrosée dans un pub de Dunfermline (Royaume-Uni). 

"Je jouais au billard avec un ami. Je suis allé aux toilettes, je tenais mon portefeuille à la main, resitue l'intéressé, cité par Ouest France. Je l’ai posé un instant et, quelques secondes après être sorti des toilettes, je me suis rendu compte que je l’avais laissé là où je venais de le poser… J’ai fait demi-tour mais, évidemment, quelqu’un l’avait déjà pris et s’était enfui avec."

Retrouvé par hasard

Autant dire que les indices à disposition des enquêteurs pour retrouver le voleur étaient particulièrement maigres. Ne se faisant pas trop d'illusions, Seymour avait ainsi rapidement mis cette histoire derrière lui et effectué les démarches pour remplacer les documents importants qu'il avait perdus avec le portefeuille.

C'est finalement complètement par hasard que, dix-sept ans plus tard, celui-ci a refait surface. Selon Ouest France, c'est en fait un passant qui l'a aperçu dans des buissons, non loin du pub où le vol avait été commis. S'interrogeant sur cet objet abandonné, il est allé le déposer au poste de police le plus proche.

Le contenu du portefeuille presque intact

Il n'a ensuite pas été difficile pour les policiers de deviner l'identité du propriétaire de l'objet trouvé. Non seulement le nom de Ryan Seymour était inscrit à l'intérieur du portefeuille, mais celui-ci contenait aussi plusieurs documents d'identité à son nom.

La police de Dunfermline a donc bien vite contacté Seymour, qui a fini par récupérer son portefeuille. Le trentenaire a ainsi pu constater que l'objet, certes vieilli par le temps, contenait encore toutes les cartes et autres documents qu'il pensait avoir définitivement perdus, il y a dix-sept ans. Il manquait seulement 60 livres sterling en liquide, que le voleur avait probablement empochées avant de jeter nonchalamment le fruit de son larcin...

Ce contenu peut également vous intéresser :