Economie : Seulement 2,2% de croissance en 2022, rectifie la Banque de France

A. GELEBART / 20 MINUTES

CRISE - C'est 1% de moins que lors des dernières prévisions publiées en début d'année

La Banque de France​ a abaissé mardi sa prévision pour la croissance française à 2,3 % en 2022, contre une fourchette comprise entre 2,8 % et 3,4 % publiée mi-mars, et relevé sa prévision d’inflation à 5,6 %, du fait des « chocs » qui frappent l’économie.

« La croissance serait affectée par le niveau actuel de l’inflation qui pèse sur le pouvoir d’achat, et par la détérioration de la conjoncture économique internationale ainsi que par le contexte géopolitique très incertain qui dégrade la confiance de tous les agents économiques », estime la banque centrale française dans ses nouvelles projections économiques.

L’élan de plus en plus faible de l’année 2021

Les « chocs actuels » persisteraient l’an prochain dans une certaine mesure, entraînant un nouveau ralentissement de l’économie, avec une croissance de 1,2 %, avant que l’activité ne reprenne de manière plus vigoureuse en 2024, le produit intérieur brut (PIB) progressant de 1,7 %, prévoit encore la Banque de France.

Mais la hausse du PIB de cette année « tient essentiellement à l’élan » apporté par la forte croissance de l’an dernier (7 %), précise-t-elle, alors que « les trimestres de l’année en cours contribueraient peu à la croissance », signe du coup de frein de l’économie, qui a même vu le PIB reculer de 0,2 % au premier trimestre par rapport au dernier trimest(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Un prix Nobel de la paix russe vend sa médaille près de 100 millions d’euros pour les enfants ukrainiens
Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine « fier » de l’action de l’armée russe
Guerre en Ukraine: Elina Svitolina s'engage pour aider son pays face à l'invasion russe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles