Economie : quelles pistes pour sortir de la crise par le haut ?

·1 min de lecture

Pandémie qui n’en finit plus, inflation élevée qui perdure, ralentissement économique qui s’aggrave à travers le monde, risque de rentrée sociale particulièrement chaude dans l’Hexagone, élections législatives allemandes de septembre qui pourraient stopper la “planche à billets” de la BCE et faire remonter fortement les taux d’intérêt des obligations d’Etat dans la zone euro... A l’évidence, les semaines qui viennent s’annoncent compliquées.

Et ce, d’autant que, face à ces évolutions défavorables, les armes de politique économique pour tenter de relancer la machine sont limitées, pour ne pas dire inexistantes. En fait, seuls les pays disposant de réserves de change conséquentes (notamment les pays asiatiques) et/ou d'une marge de manœuvre budgétaire appréciable (principalement l'Allemagne et les Pays-Bas) ont de quoi affronter cette nouvelle crise. Les Etats-Unis devraient tirer progressivement mais difficilement leur épingle du jeu, notamment grâce à l'hégémonie du dollar et à la combativité de leurs entreprises et de leur main-d’œuvre.

>> A lire aussi - Économie : à quoi ressemblera le monde post-coronavirus ?

Quant à la zone euro (hors Allemagne et Pays-Bas), sa cartouchière est vide : le taux refi est déjà à 0 %, la dette publique est stratosphérique, la “planche à billets” a déjà été utilisée à plein mais n'a produit que très peu d'effets positifs sur la croissance, alimentant une bulle boursière conséquente. Dans ces conditions, la fin 2021 et l’année 2022 seront inévitablement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Brésil : un homme reçoit 5 injections de vaccins différents, une enquête ouverte
Incendies, séismes, inondations : des cartographes de l'urgence viennent en aide aux secours
Un navire russe soupçonné de se livrer à des opérations d’espionnage au large de l’Irlande
Flambée de Covid : la Polynésie ferme ses écoles et durcit confinement
Covid-19 : le nombre de tests s’envole mais la vaccination ralentit en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles