Economie : en cas de reconfinement, comment sauver les commerces ?

Alors qu’un reconfinement est déjà sur toutes les lèvres, mercredi 27 janvier, comment sauver les commerces, déjà au bord du gouffre ? La distinction entre les commerces essentiels et non-essentiels et les rayons fermés dans les grandes surfaces refera-t-elle son apparition ? "Il était interdit d’acheter des collants alors qu’il faisait froid dehors, les pyjamas étaient autorisés jusqu’à deux ans, mais à partir de trois ans, c’était vraiment totalement absurde, il faut sortir de ceci et avoir un confinement intelligent", alerte Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution. Des rendez-vous obligatoires pour les librairies ou les boutiques Plusieurs hypothèses sont envisagées pour tenter de sauver les commerces d’un reconfinement strict du côté de Bercy. Si l’épidémie s’aggrave, certains magasins pourraient être prioritaires. Autre possibilité : donner le choix à ces commerces d’ouvrir quelques heures dans la journée, de 10 heures à 13 heures ou de 14 heures à 18 heures par exemple. La prise de rendez-vous obligatoire, avec des créneaux d’une demi-heure, pourrait également être mise en place.