Ecologie et économie : les changements à venir au 1er janvier 2021

Le 1er janvier prochain, une mesure environnementale appelée le malus auto sera durcie. Pour les véhicules neufs qui rejettent plus de 133 grammes de CO2 par kilomètre, un malus progressif de 50 à 30 000 euros sera mis en place. L’année 2021 sonne également la fin des publicité papier sur les voitures. Ces flyers seront désormais interdits, toujours dans une volonté écologique. Dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, un nouveau pas est fait l’année prochaine, avec l’obligation pour les restaurations collectives et les commerces alimentaires de donner leurs invendus à des associations. Des mesures économiques Un dispositif qui vise à faire des économies sera également élargit au 1er janvier. "Si vous comptez faire des travaux de rénovation énergétique chez vous, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt baptisé "MaPrimeRenov’", jusqu’ici réservé aux ménages les plus modestes", explique la journaliste Maëlys Septembre sur le plateau du 19/20. En revanche, le prix du gaz augmentera de 0,2% en moyenne.